Follow us on
Search
Or combine different search criteria.

Highlights

[Webinaire] L'hydrogène en Méditerranée : Politiques Nationales dans une Sélection de Pays

  • Starts: Apr 29, 2021
  • Ends: Apr 29, 2021
  • Location: Virtual
  • By: CMI, WB,
 
  • Les Webinaires Banque mondiale – CMI

    Echanges de Connaissances sur l’Hydrogène Vert en Méditerranée

    L'hydrogène en Méditerranée: Politiques Nationales dans une Sélection de Pays

    Jeudi 29 avril 2021 | 09:00 EDT/15:00CET

     

     

     

    Contexte

     

    Le Centre pour l'intégration méditerranéenne (CMI) et la Banque mondiale organisent une série de webinaires pour promouvoir l'échange d'informations entre les principaux acteurs, évaluer les investissements nécessaires pour établir un marché méditerranéen de l'hydrogène et identifier les besoins de régulation.

     

    Les webinaires précédents ont montré que la région méditerranéenne pourrait devenir un hub important d’échanges pour l'hydrogène vert, car elle englobe à la fois des pays disposant d'excellentes ressources en énergie renouvelable et d’autres où la demande est susceptible de croitre rapidement de par leur quête pour la neutralité carbone.

     

    Des cadres politiques propices doivent être établis, aussi bien au niveau national que régional, pour concrétiser le potentiel de l'hydrogène vert, contribuant ainsi à la fois aux objectifs environnementaux et à la croissance socio-économique dans toute la région.

     

    Objectifs

     

    Ce troisième webinaire de la série commencera par un aperçu des principes et des processus de formulation qui sous-tendent une bonne politique pour soutenir le développement du marché de l'hydrogène, y compris la définition de stratégies nationales, l'identification des priorités, la mise en place de systèmes de gouvernance et de politiques propices, ainsi que la création et l'harmonisation de normes et de systèmes de certification.

     

    Des intervenants de plusieurs pays méditerranéens discuteront ensuite de leurs stratégies nationales, illustrant la manière dont ils formulent des stratégies « hydrogène » comme base de la future économie du carbone de la région.

     

     

    Resources 

     

    Recording

     

     

    Biographies 

     

    Modérateur

       

     Blanca Moreno-Dodson

                                  

     

    Blanca Moreno-Dodson est la directrice du Centre pour l'Intégration en Méditerranée (CMI), un partenariat entre la Banque mondiale et plusieurs entités nationales, régionales et locales en Méditerranée, ainsi que des institutions financières internationales et la société civile.

    Elle a plus de vingt-huit ans d'expérience en tant qu'économiste du développement à la Banque mondiale, dont plusieurs postes d'économiste principale, principalement pour l'équipe de la fiscalité, la région Afrique de l'Ouest, le département du climat des investissements et le bureau du vice-président pour la réduction de la pauvreté et la gestion économique. Elle a travaillé auparavant, comme économiste senior à l'Institut de la Banque mondiale, la région de l'Afrique de l'Ouest et à la Direction de la Stratégie de la Banque mondiale. Son expérience géographique couvre le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Afrique sous-saharienne et l'Asie de l'Est (Chine, Inde et Indonésie). Elle a commencé sa carrière comme boursière Robert Shuman au Parlement européen et comme économiste junior à la Commission européenne, avant de rejoindre le Groupe de la Banque mondiale.

     

    Moreno-Dodson a écrit et coécrit cinq livres tout au long de sa carrière, dont "Enhancing Mediterranean Integration" (CMI, 2020), "Winning the Tax Wars, Tax Competition, and Cooperation" (Wolters Kluwer, 2017), "Is Fiscal Policy the Answer ? A Developing Country Perspective" (Banque mondiale, 2013), "Public Finance for Poverty Reduction. Case Studies for Africa and Latin America" (Banque mondiale, 2006) et "Scaling Up Poverty Reduction" (Banque mondiale, 2005). Elle a également été publiée dans plusieurs revues économiques de renommée internationale, telles que le Bulletin de Recherche Economique, Hacienda Pública Española, le Journal de la National Tax Association des États-Unis, et les volumes annuels de la Banque d'Italie.

     

    Elle est membre du conseil stratégique des anciens élèves de l'université d'Aix-Marseille, en France, et du comité directeur du Centre de Navarre pour le développement international, en Espagne. Elle est également conférencière invitée à l'université de Duke, aux États-Unis, et à l'université d'Aix-Marseille, en France.

     

    Moreno-Dodson est titulaire d'un doctorat et d'un DEA en économie et finance internationales de l'université d'Aix-Marseille, en France, ainsi que d’un master (Licenciatura) en économie de l'université autonome de Madrid, en Espagne. Originaire de Saragosse, en Espagne, elle parle couramment l'espagnol, le français, l'anglais et le portugais.

     

    Présentation

       

     Simon Müller

     

     

     

     

     

     

     

    Simon Müller est un consultant indépendant pour des organisations internationales et des ONG. Outre la Banque mondiale, il compte parmi ses clients la Fondation allemande pour la neutralité climatique, qui élabore des pistes politiques pour une économie neutre pour le climat en mettant l'accent sur l'Allemagne. Il conseille également Climate-Alliance Germany dans le cadre de ses travaux pour le Conseil national allemand de l'hydrogène. De 2019 à 2021, il a dirigé l'activité de couplage sectoriel d'ENERTRAG, où il était responsable du portefeuille mondial de projets d'hydrogène vert dans les transports et l'industrie. Auparavant, il a passé neuf ans à l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris, où il a été le premier chef de l’unité d’intégration des énergies renouvelables dans les systèmes énergétiques et était responsable de la coordination des travaux de l’agence sur la transformation du système électrique dans les économies émergentes. Simon a étudié la psychologie et la physique à Oldenburg, Brême et Berlin. 

     

     

    Strategies Nationales

       

    Mohammed GHAZALI

     

    Mohammed GHAZALI, actuellement Secrétaire général du Ministère de l'Énergie, des Mines et de l'Environnement et ancien Secrétaire Général du Département de la Communication (2014-2018), a un riche parcours académique : Ingénieur Mécanicien de l'École Nationale Supérieure d'Electricité et de Mécanique au Maroc (1996), Master " Gestion des Services Publics " de l'Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Entreprises au Maroc et de l'École Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales en France (2004), et Executive MBA de l'École de Commerce de Toulouse (2011). 

     

    M. GHAZALI est un expert accrédité en modernisation des douanes par l'Organisation Mondiale des Douanes, et par l'ONUDI dans le domaine des infrastructures industrielles.

     

    Parcours professionnel : M. GHAZALI a occupé des postes de responsabilité au Ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à Niveau de l'Economie (1997 - 2005) et au Ministère de l'Économie et des Finances (Trésorerie Générale du Royaume et Administration des Douanes et des Impôts Indirects) (2005 - 2014).

     

    Il convient de noter que M. GHAZALI a contribué, tout au long de sa carrière professionnelle, à la conception et à la mise en œuvre de stratégies et de systèmes d'information ainsi qu'au management stratégique des organisations, en particulier à la supervision des stratégies des administrations douanières Ouest-Africaines.

         

     

     

    Isabel Cabrita 

     

     

    Ingénieur chimiste, titulaire d'un doctorat de l'université de Sheffield, au Royaume-Uni, Isabel Cabrita est coordinatrice de recherche à la Direction Générale de l'Energie et de la Géologie du Portugal, où elle est Chef de la Division pour la Recherche, les Etudes et les Energies Renouvelables. Au niveau international, elle a été impliquée dans divers comités et réseaux, notamment en tant que vice-présidente du Comité de la Recherche et de la Technologie Energétiques (CERT) de l'AIE, de 2005 à 2010.  Actuellement, pour l'UE, elle participe activement aux activités du programme stratégique européen SET-Plan, notamment celles qui concernent la transition vers une énergie propre avec une vision de neutralité carbone.

     

    Avec un focus sur les processus de conversion thermochimique, elle a consacré sa vie à la science, en promouvant la R&D pour des solutions énergétiques nouvelles et révolutionnaires afin de garantir des solutions énergétiques propres, durables et abordables à l'avenir, y compris la production et l’utilisation d'hydrogène. Dans ce contexte, elle a travaillé au niveau national et international, ayant également une grande expérience dans le domaine de la gestion scientifique et de la coopération internationale. Elle a été responsable de la mise en œuvre de la recherche à la Direction Générale de l'Energie et de la Géologie au Portugal pour aider à la prise de décision et à la définition des politiques, défi qu'elle a relevé en 2015, où depuis lors diverses études stratégiques et prospectives ont été réalisées, notamment les travaux liés, entre autres, au Plan Portugais de l'Energie et du Climat et la Stratégie Nationale de l'Hydrogène.

     

     

     

    Ahmed Osama Abdulrahman

     

    Ahmed est un jeune professionnel chevronné dans le secteur du pétrole et du gaz en Égypte, avec plus de 16 ans d'expérience dans la gestion de l'exécution de projets pétroliers et gaziers en Égypte. La direction des équipes de projet par Ahmed a joué un rôle essentiel dans le démarrage de projets pétroliers, gaziers et pétrochimiques phares en Égypte, qui ont contribué à satisfaire la demande énergétique nationale et à atteindre l'autosuffisance en gaz. Il a été sélectionné comme membre de l'équipe du projet de modernisation du pétrole et du gaz en Égypte pour participer à l'élaboration de la vision du projet, puis il a rejoint le Ministère Egyptien du Pétrole et des Ressources Minérales pour participer à la supervision de la mise en œuvre du projet. Il dirige actuellement l'unité "Stratégie et Affaires Techniques" au sein du Bureau Technique du Ministère.

     

    Ahmed est titulaire d'un diplôme d'Ingénieur en Mécanique, d'une Maîtrise en Ingénierie Industrielle et d'un MBA de l'Université Américaine du Caire. Il est également titulaire d'une Maîtrise de Philosophie en Ingénierie pour le Développement Durable de l'Université de Cambridge. Par la suite, il a suivi les modules du Programme International sur la Production plus Propre, l'Ecologie Industrielle et le Développement Durable de l'Université Erasmus de Rotterdam.

     

    Il a également publié des articles évalués par des pairs sur l'amélioration de la durabilité du secteur pétrolier et gazier égyptien, et sur le rôle de la biomasse dans le mix énergétique égyptien.

     

    En 2018, il a été présélectionné parmi trois finalistes pour le prix de l'Accomplissement Professionnel des Anciens du Royaume-Uni en Égypte.