Follow us on
Search
Or combine different search criteria.

Blog

Les échanges d’électricité entre la Tunisie et l’Italie pourraient stabiliser la région MENA

Average: 3.7 (6 votes)
Apr 25, 2016 / 0 Comments
   

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) n’avait jamais autant souffert qu’aujourd’hui du vieillissement de son infrastructure, étant donné, tout particulièrement, la forte augmentation de sa demande d’électricité. D’après les estimations, les besoins en électricité augmenteront de 84 % d’ici 2020. La Tunisie a la possibilité d'éviter une telle situation si une coopération inter-régionale est forgée avec l'Italie.  

 

Continuer à lire cet article sur le blog de la banque mondiale.

Fanny Missfeldt-Ringius

Fanny Missfeldt-Ringius is a Senior Energy Economist in the Energy and Environment Unit for the Middle East and North Africa Region at the World Bank.

Moëz Cherif

Moëz Cherif est un économiste principal en énergie à la Banque Mondiale ; il est basé à Washington et focalisé sur la région du Maghreb. Il a 18 ans d’expérience dans le secteur de l’énergie, d’abord en tant qu’analyste des marchés de l’énergie, puis au Groupe Banque Mondiale. Il a travaillé à pendant sept ans en Afrique de l’ouest sur le développement de projets de production et sur la réforme du secteur électrique, et avant cela en tant qu’économiste au département infrastructure de IFC. Il a un master en économie de la London School of Economics.

Sameh Mobarek

Sameh is Senior Counsel and legal advisor to the World Bank’s Energy and Extractives Global Practice with 25 years of experience in energy project finance and public-private partnerships globally.  He has a law degree from Loyola University Chicago, an MBA in Finance and a Bachelor’s degree in Electrical Engineering from the George Washington University.

Comments

Leave Your Comment